L'Histoire du Comptoir

2005 :

Création du collectif Maudit Comptoir
(Jesper Simonsen, Jérôme Villard, Helga ...)

Crée par Jérôme Villard (guitare/voix) et Jesper Simonsen (Contrebasse), le projet avait pour seul objectif de jouer dans les rues de la capitale danoise. Très vite, plusieurs musiciens de toutes l'Europe rejoignent le duo et forme le "Collectif Maudit Comptoir", les rues deviennent vite trop étroites pour les envies de chacun.

D'abord quelques troquets, puis quelques scènes (l'Opraen, Laedes Keller ...) et même l'Ambassade de France ! Le projet tourne à plein régime et les voyages entre Marseille et Copenhague se multiplie. Les compositions de Jérôme commencent à se faire entendre au milieu des textes de Brassens, Brel, Mano Solo ou encore les Hurlements de Léo.

La rue reste le terrain de jeux favoris du Maudit Comptoir, Copenhague, Malmö, Berlin, Ljubljana, Barcelone, Marseille, Aix-en-Provence ... au grès des voisinages et des gens d'armes plus ou moins conciliant, le répertoires s'affine, les envies s'aiguisent. Une première démo est enregistrée, "Première Ébauche", deux reprises (Les Copains d'Abord, Allô Paris) et trois compositions en trio (Les Rails, Rue St Pierre et Qu'est-ce qui fait pleurer les Chats). De retour en France en 2008, Jérôme Villard gère toujours le collectif mais Jesper Simonsen reste au Danemark, c'est Julien Brochier (guitare/voix) qui vient prendre la place du second pilier du comptoir. C'est l'heure d'écumer les places marseillaises, pendant quelques saisons le Comptoir pose ses tréteaux à l'Ache de Cuba, au Lounge, l’Équitable Café ... et dans les rues, où ils ne sont pas les seuls à faire sonner leurs harmonies. Un soir d'automne, tard dans les rues d'Aix-en-Provence, ils rencontrent "Clair de Lune Trio" et plus particulièrement leur violoniste Jean-Christophe Gairard qui va rapidement prendre sa place dans le collectif.

2009 : Maudit Comptoir le Quatuor

(Jérôme Villard, Jean-Christophe Gairard, Schacre Jérémie, Koedinger Nicolas)

Paradox 2010 8 Les uns restent, les autres partent et reviennent, et repartent. Le répertoire lui aussi évolue, les reprises font peu à peu place aux compositions. Sous l'impulsion de Jean-Christophe Gairard, le Trio Clair de Lune (jazz manouche/trad. des Balkans) rejoint Jérôme Villard pour créer "Maudit Comptoir" qui servira les compositions originales de ce dernier sur Marseille et ses environs (sans oublier un petit passage rituel obligatoire par Copenhague et plus particulièrement Christiania). L'aventure va durer prés de trois années au cours desquelles la musique du comptoir prend définitivement un tournant swing et où l’énergie brute des débuts s'apprivoise peu à peu. En 2011, les voyages des uns, les envies des autres et surtout la présence toujours grandissante du Clair de Lune Trio sur les scènes, mettent fin au quatuor.

 

2015 :Isidor, le retour en solo ?

Isidor show case monconcert 20162015 marque le retour d'Isidor en solo, sur la scène du Jam. A côté des nouvelles compositions, les anciennes  ont été revisitées et adaptées au styles plus personnel de l'auteur-compositeur. Un tour de chant, plus sobre, mettant d'avantage l'accent sur les paroles, et laissant surtout plus de place pour de nouvelles influences. En effet, si Isidor décide alors de ne plus se produire au sein d'un groupe à proprement parlé, il ne s'agit pas néanmoins de se produire seul sur scène, il reste "Isidor et le Maudit Comptoir" et les projets de collaborations avec des musiciens de différents horizons sont à l'ordre du jour.


 


 


 

Aldebert Martin 


 


 

×